Relativisons un peu (Dilatation du temps)

Pour vous amuser…

Quand Albert Einstein a découvert la loi de la relativité restreinte E=mc2, il a révolutionné la physique moderne. Il a découvert que plus nous allons rapidement, plus le temps qui s’écoule est différent de celui d’un autre observateur.

Par exemple, si vous êtes dans un vaisseau spatial en orbite autour de la Terre et que vous vous déplacez assez rapidement pendant une certaine période de temps, cette période de temps semblera plus longue pour une personne restée sur le sol terrestre.

Si deux jumeaux faisaient cette expérience et qu’un des deux partait dans l’espace dans un vaisseau spatial à ¼ de la vitesse de la lumière, environ 75000 kilomètres/seconde, et ceci pendant 1 an pour le jumeau dans le vaisseau. Quand il reviendrait, le jumeau sur Terre aurait vieilli de 11 jours de plus que son frère environ donc 1 an et 11 jours.

Le but de cet article n’est pas d’entrer dans les détails de la théorie de la relativité, mais grâce à cette dernière, nous avons pu comprendre quelques phénomènes nous touchant d’assez près. Par exemple, il faut faire des ajustements sur les horloges des satellites GPS en orbite terrestre, car à la longue à la vitesse qu’ils tournent autour de la Terre l’effet relativiste de la dilatation du temps fait son œuvre et sans ces corrections les automobilistes rouleraient peut-être en dehors du chemin et les gens se perdraient lors de leurs excursions en forêt.

Pour vous amuser un peu, l’image suivante vous montre quelques calculs de la dilatation du temps pour un observateur sur Terre. Un vaisseau spatial va à une certaine fraction de la vitesse de la lumière et plus il va vite, plus l’effet est présent et surtout dans les dernières décimales se rapprochant de la vitesse pure de la lumière. Avec la formule, vous pourrez faire vos propres calculs en modifiant la durée et la vitesse.

J’espère que cet article aura suscité un peu votre intérêt sur ce sujet en sachant d’avance que votre intérêt est relatif par rapport au temps que vous mettrez à comprendre tout ça.

Lien sur Wikipédia sur le sujet : https://fr.wikipedia.org/wiki/Dilatation_du_temps

Figure explicative de la dilatation du temps par Richard Martin :

received_10156317230591530.jpeg


IMAGE À LA UNE : YOUTUBE | ÉCRIT PAR RICHARD MARTIN | NOUS SIGNALER UNE ERREUR D’ORTHOGRAPHE OU AUTRE

Les Pléiades, c’est quoi?

Vous avez sans doute remarqué cet automne en soirée, du côté est, un petit paquet d’étoiles ou une petite tache brumeuse qui ressemble à une nuée de mouches!  Si oui, vous avez remarqué les Pléiades, une splendeur du ciel.

L’automne est le moment idéal pour observer cet amas en soirée situé à l’Est du ciel. Il est une merveille à l’œil nu et aux jumelles car il est grand. On ne peut se lasser de regarder cet amas superbe qui nous rappelle la Grande Ourse en miniature ou la forme d’une mini casserole. À l’œil nu, on peut voir de 6 à 7 étoiles pour un observateur moyen comme moi et beaucoup plus pour une jeune personne qui a normalement une acuité visuelle beaucoup plus affinée. Aux jumelles et au télescope, il y a une explosion d’étoiles. Cet amas ouvert est l’un des plus recherché par la majorité des gens. Il ne faut pas confondre les Pléiades avec la Petite Ourse, qui est beaucoup plus grande.

Selon la légende, les Pléiades étaient sept nymphes, disciples d’Arténis, la déesse de la chasse. Orion, ébloui par leur beauté, entreprit de les poursuivre. Artémis les plaça au milieu des étoiles pour qu’elles puissent échapper aux avances d’Orion, et ce dernier semble encore désespérément les poursuivre à travers son itinéraire céleste. Les étoiles les plus brillantes des Pléiades portent le nom des sept sœurs, soit Alcyone, Astérope, Celaeno, Electra, Maïa, Mérope et Taygète. Leurs parents, Atlas et Pléione, sont également représentés dans l’amas (voir la carte qui suit pour le nom des étoiles). En plus des étoiles mentionnées, des jumelles permettent d’observer un ensemble d’une vingtaine d’autres étoiles brillantes qui s’intègrent harmonieusement au champ de vision. Au moins 100 étoiles font partie de cet amas qui se trouve à un peu plus de 400 années-lumière de la Terre. La dimension de cet amas des Pléiades s’étend au-delà de la largeur de deux Lunes. Tout un spectacle à observer en soirée pour nos soirées d’automne.

 

Pleiades
Logiciel Coelix

 

CartePleiades
Carte pour trouver les Pléiades à travers les constellations

Image à la une : René Germain | Écrit par René Germain | Nous signaler une erreur d’orthographe ou autre

Une planète pas comme les autres

Des chercheurs anglais et français ont fait une découverte unique en examinant la composition d’une exoplanète à 40 années-lumière de la Terre.
55 Cancri-e, le nom donné à cette planète au diamètre double de la Terre à une composition très rare. Plutôt d’être recouverte d’eau et de granite, 55 Cancri-e serait formée de graphite et de diamant. Vous ne rêvez pas, il y a bel et bien une planète dans notre univers rempli de diamant. Toutefois, ses températures extrêmes empêchent toutes formes de vies.

121012_ha9cu_exoplanete-55cancri-e_sn635.jpg
Illustration de l’intérieur de la planète | Source : Université de Yale-Haven Giguere

Découverte lorsqu’elle passait devant son étoile en 2011, 55 Cancri-e a fait l’objet de nombreuses études. Les astronomes nous pas terminés de nous impressionner avec ce genre de découverte.

En savoir plus >>> 


Image à la une : YourDiamondTeacher  | Écrit par René Germain | Nous signaler une erreur d’orthographe ou autre

Étoile ou planète?

De nos jours la recherche spatiale est principalement concentrée sur les découvertes d’exoplanètes (planètes appartenant à d’autres systèmes solaires). Parfois, les études démontrent que certaines d’entre elles seraient aptes à la vie humaine. Toutefois, ce n’est pas le cas de tous.
Kelt-9 b, exoplanète découverte par une équipe d’astronomes en Arizona, serait selon les chercheurs, la planète la plus chaude jamais découverte. Avec une masse 3 fois plus importante que celle de Jupiter, Kelt-9b pourrait atteindre les 4 300 degrés Celsius sur sa face de jour. Cette température est plus élevée que celle dégagée par les étoiles naines rouges et naines brunes. Cependant, elle est loin de battre son étoile en matière de chaleur, puisqu’il s’agit de l’étoile bleue du type A, comparable à Sirius (Minimum de 6 000 degrés Celsius).

Ce qui est sur, c’est qu’aucun humain ne pourra habiter la planète et que les chercheurs ont déjà rayé la possibilité de la coloniser.

En savoir plus >>>


Image  à la une : NASA | Écrit par Charles-David Robitaille | Nous signaler une erreur d’orthographe ou autre

Bételgeuse, au bord de l’explosion

L’étoile Bételgeuse, située dans la constellation d’Orion attire l’attention des chercheurs.
Suite à des observations faites avec l’aide des instruments astronomiques du Chili (ALMA), les astrophysiciens peuvent affirmer avec assurance que l’étoile la plus brillante de sa constellation est en fin de vie. Effectivement, les images prises démontrent comme quoi Bételgeuse pourrait exploser à tout moment pour créer une supernova.

1035376-betelgeuse-alma.jpg
Source : ALMA

L’événement peut se produire entre aujourd’hui et 1 000 000 d’années, il n’y a donc aucune date précise à propos de son explosion. Ce qui est sur, c’est que cette événement ne passera pas inaperçu, lorsque Bételgeuse explosera, elle deviendra visible même le jour et brillera autant que la Lune et ce pour quelques mois

Une supernova, c’est quoi?

<< Une supernova est l’ensemble des phénomènes conséquents à l’explosion d’une étoile, qui s’accompagne d’une augmentation brève mais fantastiquement grande de sa luminosité. Vue depuis la Terre, une supernova apparaît donc souvent comme une étoile nouvelle, alors qu’elle correspond en réalité à la disparition d’une étoile. >>  Source Wikipédia

Keplers_supernova.jpg
Exemple de supernova | Source : NASA

Image à la une : Youtube | Écrit par Charles-David Robitaille | Nous signaler une erreur d’orthographe ou autre

Le ciel en 3 dimensions

Quand vous regardez le ciel, vous pourriez penser que les étoiles sont toutes à la même distance de la Terre. Mais non, il ne faut pas oublier la 3e dimension, la profondeur donc ici, la distance.

Prenez la constellation de la Grande Ourse. Quand nous la regardons, on dirait que les étoiles sont toutes à la même distance et forment une image dans le ciel qui représente pour certain un chaudron beaucoup plus qu’un ours. Mais en réalité chacune des étoiles est à une distance différente de la Terre l’une par rapport à l’autre. Mais l’image que nous voyons est en deux dimensions et on y discerne un dessin.

De plus, le degré de luminosité (magnitude) peut être plus ou moins élevé selon la distance de l’étoile sans oublier le facteur dimension de l’étoile. Il y a aussi la température de l’étoile qui peut nous montrer certaines étoiles avec une couleur rouge ou bleu ou blanche. On pourra en parler une autre fois.

Une chose intéressante aussi quand vous regardez la voûte céleste. Vous regardez dans le passé. La vitesse de la lumière est de 300 000 kilomètres par seconde (Km/s). La lumière du Soleil prend un peu plus de 8 minutes à nous parvenir et celle que la Lune nous réfléchi, prend un peu plus d’une seconde.

Donc chaque étoile de la Grande Ourse étant à une distance différente de la Terre, nous envoient une image d’elle-même vieille d’un certains nombre d’années. Si l’étoile est à 4 années-lumière, c’est une image vieille de 4 ans. Il y a des objets comme les galaxies qui sont à des millions d’années-lumière.

Ceci résume un peu le ciel en 3 dimensions, mais il y a certainement des questions qui vous viennent en tête. Et bien, mission accomplie. Revenez lire nos articles et informez-vous sur l’astronomie et l’astronautique et notre place dans l’univers.


Image à la une : Astrova| Écrit par Richard Martin | Nous signaler une erreur d’orthographe ou autre