L’heure a sonnée pour SpaceX et sa Falcon Heavy

Suivre le lancement en direct : http://www.spacex.com/webcast

Après des années d’attentes et de reports, nous voici enfin rendu au jour J. C’est demain à entre 13h30 et 16h00 (ou mercredi le 7) que le lanceur lourd de SpaceX devrait prendre son envol en direction de Mars.

Avec ses 27 moteurs Merlin la fusée aura une poussée de plus de 5 millions de livres, elle deviendra alors la fusée la plus puissant du monde en service présentement, et se classera au deuxième rang dans l’histoire de l’aérospatiale battue par la puissante Saturn V.

25487436_10160279698885131_3312353961538801450_o.jpg

La mission de l’entreprise demain sera déjà de réussir le lancement, mais aussi de mettre en transfert la Tesla Roadster rouge cerise 2008 d’Elon Musk vers Mars pour un survol de la planète.

25550611_10160289824265131_1687537698351500827_n.jpg

Si le lancement est un succès, c’est 2 autres lancements de Falcon Heavy qui devraient prendre place en 2018.


IMAGE À LA UNE : SPACEX | ÉCRIT PAR CHARLES-DAVID ROBITAILLE | NOUS SIGNALER UNE ERREUR D’ORTHOGRAPHE OU AUTRE

Les Pléiades, c’est quoi?

Vous avez sans doute remarqué cet automne en soirée, du côté est, un petit paquet d’étoiles ou une petite tache brumeuse qui ressemble à une nuée de mouches!  Si oui, vous avez remarqué les Pléiades, une splendeur du ciel.

L’automne est le moment idéal pour observer cet amas en soirée situé à l’Est du ciel. Il est une merveille à l’œil nu et aux jumelles car il est grand. On ne peut se lasser de regarder cet amas superbe qui nous rappelle la Grande Ourse en miniature ou la forme d’une mini casserole. À l’œil nu, on peut voir de 6 à 7 étoiles pour un observateur moyen comme moi et beaucoup plus pour une jeune personne qui a normalement une acuité visuelle beaucoup plus affinée. Aux jumelles et au télescope, il y a une explosion d’étoiles. Cet amas ouvert est l’un des plus recherché par la majorité des gens. Il ne faut pas confondre les Pléiades avec la Petite Ourse, qui est beaucoup plus grande.

Selon la légende, les Pléiades étaient sept nymphes, disciples d’Arténis, la déesse de la chasse. Orion, ébloui par leur beauté, entreprit de les poursuivre. Artémis les plaça au milieu des étoiles pour qu’elles puissent échapper aux avances d’Orion, et ce dernier semble encore désespérément les poursuivre à travers son itinéraire céleste. Les étoiles les plus brillantes des Pléiades portent le nom des sept sœurs, soit Alcyone, Astérope, Celaeno, Electra, Maïa, Mérope et Taygète. Leurs parents, Atlas et Pléione, sont également représentés dans l’amas (voir la carte qui suit pour le nom des étoiles). En plus des étoiles mentionnées, des jumelles permettent d’observer un ensemble d’une vingtaine d’autres étoiles brillantes qui s’intègrent harmonieusement au champ de vision. Au moins 100 étoiles font partie de cet amas qui se trouve à un peu plus de 400 années-lumière de la Terre. La dimension de cet amas des Pléiades s’étend au-delà de la largeur de deux Lunes. Tout un spectacle à observer en soirée pour nos soirées d’automne.

 

Pleiades
Logiciel Coelix

 

CartePleiades
Carte pour trouver les Pléiades à travers les constellations

Image à la une : René Germain | Écrit par René Germain | Nous signaler une erreur d’orthographe ou autre