Au bord de la catastrophe : Soyuz MS-10

11 octobre 2018, une date qui restera longuement dans la tête de plusieurs milliers de personnes. C’était jour de lancement pour l’agence spatiale russe, la mission devait apporter deux astronautes vers la Station Spatiale Internationale. Toutefois, les choses ne se sont pas déroulé comme prévu.

Deux minutes après le décollage de la mission Soyuz MS-10, tout semblait normal, jusqu’au moment de séparer les propulseurs latéraux du moteur central. La séparation, une étape que l’agence spatiale russe avait faite des dizaines de fois, ne s’est pas dérouler normalement et aurait causée des dommages importants au moteur central. Ce dernier ne serait jamais allumé mettant ainsi la vie des astronautes en péril.

La tour de sauvetage de la fusée a été utilisée afin d’assurer la survie de l’équipage. Une tour de sauvetage est un dispositif mit en place sur chacune des fusées transportant des astronautes. Elle se trouve au sommet de la fusée et est capable de fournir plus de puissance que la fusée elle-même. Ainsi, en cas de problème, la capsule se détache de la fusée et est déviée grâce à la tour.

Les deux passagers s’en sortent sains et saufs, ils ont été retrouvé à 400 kilomètres de la base de lancement.

En savoir plus >>>


ÉCRIT PAR CHARLES-DAVID ROBITAILLE | NOUS SIGNALER UNE ERREUR D’ORTHOGRAPHE OU AUTRE